54e – 58e Propos d’un iconoclaste

54e propos
Déraison de la vertu

Le lancer de nains (en anglais « dwarf tossing » ou « dwarf throwing ») est une acrobatie divertissante. Des nains volontaires sont expédiés le plus loin possible sur des tapis de mousse. L’attraction n’a pas manqué de faire sourciller les bien-pensants qui ont obtenu que le jeu soit banni en France, au Canada et aux États-Unis. Leurs victimes : les nains qui ont perdu un emploi bien rémunéré. Ces vertueux humanistes d’aujourd’hui tendent la main aux vertueux de l’âge théologique. Ils sont les navrants héritiers des pourfendeurs de la masturbation. Ils « connaissent » le Bien et veulent l’imposer à tous en obtenant l’interdiction de ce qu’ils considèrent comme le Mal. Il existe une déraison de la vertu.

55e propos
Mort cérébrale

Y a de l’espoir ! Quand je serai mort, mon cerveau ne fonctionnera plus, donc je ne penserai plus… Par conséquent, je commencerai peut-être à croire en Dieu !

56e propos
Simples d’esprit

Miracle ! Soeur Marie Simon-Pierre ne boit plus de café et sa main ne tremble plus pour écrire le nom de son pape chéri…
Les simples d’esprit ont été particulièrement choyés ces derniers jours : la béatification après le mariage de Kate et William. Karamatchouk soit loué !

57e propos
Moine bourru

Newton pratiquait l’alchimie et faisait parler les tarots. Le plus grand logicien du XXe siècle, Kurt Gödel, était persuadé que des anges et des démons peuplaient le petit bois qu’il devait traverser pour se rendre de son domicile aux salles de cours de l’université de Princeton. Le mathématicien John Nash (qui fut récompensé du prix Nobel d’économie pour sa contribution à la théorie des jeux) voyait des
espions russes imaginaires partout dans son entourage.
Nous sommes donc forcés de constater que quelques-uns parmi les immenses génies que l’humanité a engendrés en sont venus à se convaincre de la réalité du « moine bourru ». Pourquoi dès lors une grande intelligence ne croirait-elle pas en Dieu ?

Lecture du texte :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *