65e Propos : Conception — 66e Propos : Mariage pour tous

65e
Conception

Nous devrions penser quelquefois au film de notre conception. Nous avons tous été produits au milieu d’un bain de cyprine (quel joli mot !) et de sperme. J’espère que ma mère a eu un grand orgasme pendant que mon père prenait son pied pour me projeter sans mon consentement dans l’existence. Mais comment aurais-je pu consentir ou refuser puisque je n’existais pas ?

66e
Mariage pour tous

Je veux épouser ma chienne. C’est une plaisanterie, dites-vous ? Non, c’est une exigence adressée aux « responsables » de mon pays. Je suis on ne peut plus sérieux.
Je cohabite avec Burqa (c’est son nom) depuis des années. Certes, il n’y a pas pénétration, ni par devant ni par derrière et ma chienne et moi n’aurons jamais de petits (ou d’enfants, à moins que nous n’en adoptions après notre mariage).
Mais il y a tant d’autres choses que le sexe ! Nous nous promenons tous les jours ensemble, nous partons en vacances conjointement, je fais ses courses, je cuisine pour elle, je lui fais prendre son bain trois fois par an, je la soigne si elle est malade. Nous dormons dans la même chambre, même si elle ne monte jamais sur mon lit et si je ne descends jamais dans son panier.
Elle manifeste sa tristesse quand je dois m’absenter et sa joie quand je rentre. Ni mauvaise humeur, ni cris hystériques, ni bris de vaisselle : son bon caractère ne se dément jamais et elle n’a pas de règles difficiles.
Hélas, tant que la possibilité de nous marier nous est refusée, je ne peux opérer aucune déduction fiscale pour ma chienne au foyer et je souffre donc d’une discrimination intolérable par rapport aux couples hétéros ou homosexuels qui eux, – loués soient mes politiciens belges ! – le peuvent.

Lecture du texte en vidéo:

DISPAUX, G., Propos d’un iconoclaste, Lecture du 65e et 66e Propos

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *