72e Propos : Religions de la braguette

« Les religions de la braguette
Il arrive que les trois religions moyen-orientales (judaïsme, christianisme et islam) soient désignées
comme les « religions du livre » parce qu’elles font toutes les trois référence à l’Ancien Testament.
Or le Dieu unique, parfait vieillard libidineux et rancunier, se préoccupe surtout de l’utilisation que
font ses créatures de leurs organes sexuels. Par le péché originel – le sexe – ces petits dévergondés
que sont les hommes sont parvenus à se reproduire. Dès lors, les tentations induites par le plus grand
plaisir naturel n’ont plus cessé de solliciter les êtres humains, troupeau en rut.
Comment m’assurer dans ces conditions que la progéniture de ma femme est mienne, que ce sont
bien mes gènes qui grouillent dans les cellules de la marmaille ? Il faut qu’elles acceptent les normes :
« Ne te laisse pas tenter par un homme qui ne serait pas ton mari », « Couvre-toi de la Burqa ou du
Niqab pour rester chaste ». Bref, elles doivent croire !
Les mâles ont imposé ces religions aux femmes qu’ils s’étaient appropriées afin de garantir
l’authenticité de la descendance qu’elles devaient leur donner. Une femme croyante, c’est un certificat
d’origine contrôlée pour les gosses. Je propose par conséquent que l’on en parle à présent comme des
« religions de la braguette ». »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *