Je pense, donc je lis ! Argumenter
Le site de Gilbert Dispaux dédié à la promotion de l'esprit critique
Les religions sont les maladies mentales de l'humanité !
Contact

Propos d'un Iconoclaste

Je donne une lecture publique de quelques-uns de mes Propos.
Elle pourrait servir à ouvrir un débat lors d'un cours de philosophie.

129e et 130e Propos : Interdit de fumer, interdit de penser
« (...) Lorsque j'assiste au spectacle de ces vieillards quasiment momifiés, ratatinés sur leur chaise roulante et nourris à la petite cuillère par des infirmières acariâtres, je me dis qu'ils n'ont pas assez fumé. (...) »

<

DISPAUX, G., Propos d'un iconoclaste, Lecture des 129e-130e Propos

Contact

Le livre chez Amazon

 

L'éditorial de l'iconoclaste

de août 2018

La vérité si souvent désagréable

« (...) Aussi ne vous étonnerez-vous pas que, dès l’instant où je prends conscience que la vérification d’un énoncé réjouirait quelques-uns de mes semblables, je me mette à la recherche de données corroborant sa fausseté. Il m’arrive bien entendu d’être le dindon d’une farce, de prendre des vessies pour des lanternes mais cela m’insupporte toujours. Je me trompe donc encore. Cependant, j’ai une propension qui agace parfois mes interlocuteurs. J’essaie de retrouver la source d’un rapport et je cherche d’autres sources contradictoires. Nous vivons dans un monde où les fausses nouvelles sont si nombreuses et parfois si bien présentées que la tentation d’y croire est bien plus grande que celle de les vérifier. (...) »

(lire la suite ici)

Contact

Propos d'un Iconoclaste

Je donne une lecture publique de quelques-uns de mes Propos.
Elle pourrait servir à ouvrir un débat lors d'un cours de philosophie.

126e et 127e Propos : Mérite, Ciel

« (...) Le savoir scientifique le plus mal enseigné au monde des enfants et des adolescents est bien l'astronomie. Interrogez-les : « Qu'est-ce qu'une galaxie ? Une étoile ? Une naine blanche ? Une géante rouge ? Combien d'étoiles dans notre galaxie ? Combien de galaxies dans notre univers ? À quelle distance se trouve l'étoile la plus proche ? La galaxie la plus proche ? Les collisions sont-elles possibles ? » Ils ne savent rien. Beaucoup connaissent pourtant les noms des Rois mages qui sont mentionnés seulement dans un évangile arménien apocryphe ! (...) »

<

DISPAUX, G., Propos d'un iconoclaste, Lecture des 126e et 127e Propos

Contact

Le livre chez Amazon

 

Galerie d'images et de photos iconoclastes

Contact

Les Concepts-voyous

L'extrait du jour : Centième unième argument

Liberté de penser


« (...)« Penser » est un prédicat qui ne peut pas être rangé dans la catégorie des actes volontaires. Il fait plutôt partie de ces mouvements involontaires qui sont des processus. Il serait donc tout aussi aberrant de reprocher à quelqu’un de penser ceci ou cela que de lui reprocher d’éternuer ou de trembler. En revanche, il ne serait pas immotivé de le blâmer pour ne s’être pas couvert la bouche d’un mouchoir avant l’éternuement. Nous savons bien en effet que celui-ci s’annonce à la conscience et que, n’étant pas libre d’éternuer, nous le sommes pourtant de protéger nos voisins de cette aspersion malvenue. (...) »

Contact

Le livre chez Amazon

Ceux qui aiment lire aimeront peut-être écouter la

version audio Vous choisissez les arguments proposés dans les Concepts-voyous.

Cliquez sur l'image pour écouter le dernier argument (102) enregistré par l'auteur :

Contact

Humour

Mes Oiseaux et quelques anagrammes

 

Contact

Les journalistes qui affirment que ce n’est pas le véritable islam qui inspire les auteurs d’attentats sont semblables à des historiens qui prétendraient que les juges des tribunaux de l’inquisition condamnant au bûcher de pauvres vieilles femmes atteintes de démence sénile n’étaient pas des vrais catholiques !

Les actions terroristes de musulmans ne sont qu'un cas particulier illustrant les ravages produits sur les cerveaux par les religions qui sont autant de maladies mentales pour l'humanité.

Contact

 

Une comédie métaphysique :Le procès Le procès 4e
Le Procès intenté à Dieu
pour crimes contre l'humani

 

La signification de l'existence humaine :
Lettre à un internaute qui n'est peut-être pas de mes amis

Une vieille dame proclame que l'Holocauste
est le plus grand mensonge de l'Histoire...

Je pense qu'elle se trompe.
Le plus grand mensonge de l'Histoire c'est l'invention du Christ !
Paulkovich

 

La Société des Sceptiques (SS)

a pour but de corrompre la jeunesse
en diffusant des documents déniaisants sur YouTube.

Mahomet

 

 

Contact

Celles et ceux qui aiment apprendre en réfléchissant
et réfléchir en apprenant peuvent feuilleter ici

un cours de philo en diapositives

Contact

Vous pouvez télécharger gratuitement un livre déjà ancien (1984) qui n'est plus disponible en librairie mais qui n'a rien perdu de son actualité.
J'offre cette édition électronique intégrale au format PDF à tous ceux qui s'intéressent à l'argumentation scientifique, politique et morale :

La Logique et le Quotidien

Une analyse dialogique des mécanismes d'argumentation

 

 

L'existence peut-elle avoir un sens en dehors des illusions religieuses ?

Conférence donnée à Arlon

Contact

 

Un commandement sans signification : « Aimez-vous les uns les autres »

Lorsque je dis à un enfant « Mange ta soupe ! », je lui prescris une action que son cerveau peut concevoir et qu’il peut effectuer. Un commandement a un sens pour quelqu’un qui le comprend et qui peut agir afin de le réaliser.
J’ai rencontré naguère un sympathique personnage lisant un livre sur un banc du parc où je me promène avec mon chien. Nous avions noué une conversation. Voici qu’il m’apostrophe l'autre jour : « Tiens, voilà l’iconoclaste ! » Ma surprise se lit probablement sur mon visage et il me rappelle notre premier entretien. Il s’est rendu sur le site Argumenter.com et me dit : « Tout ne doit pas être rejeté dans les religions. Tenez, par exemple, le mot d’ordre chrétien « Aimez-vous les uns les autres ». Cela ne peut être que bon. »
Or, justement, l’injonction « Aime ! » n’est ni bonne ni mauvaise mais seulement absurde. Aimer n’est pas une action délibérée pouvant être le résultat d’une activité mentale consciente. C’est une réaction.
Je comprendrais celui qui me commanderait de feindre d’aimer mes semblables ou de tenter de persuader les autres que je les aime. Je puis en effet concevoir une série d’actions libres (c’est-à-dire déterminées par le mental) pouvant avoir ces résultats. En revanche, je ne peux me représenter aucune action de ma part qui résulterait en un changement de mon désamour pour quelqu’un en amour.
Il est vrai que ce que je peux apprendre d’elle ou de lui peut changer mon évaluation. Mais cela n’arrive jamais sur ordre. Le commandement d’aimer tous les autres êtres humains n’a pas plus de sens que n’en aurait l’ordre d’aimer le goût de la menthe ou celui d’aimer les serpents.

Contact

Et aussi...

Un texte, des mouches, l'univers:
Un texte pour entrer en philosophie

Deux contes philosophiques

Contact